Il y a quelques jours nous étions à une soirée officielle(jamais très amusant).Avec un G. nous parlions d'une connaissance commune qui avait la particularité de  dessiner , peindre et confectionner des fleurs de Lys un peu partout(elle avait même eu l'étrange idée de reproduire un médaillon de Marie-Antoinette sur un abat-jour!).

Fleur_De_Lys_02_copie

Cette personne me demande si , de ce fait, le nom de mon amie n'est pas composé de toutes sortes de "de".

A quoi je répondis qu'avant d'être associée à  la royauté et à certaines noblesses, la fleur de Lys l'était à la beauté et  la pureté. Et qu'ainsi toute personne, du moment qu'elle le méritait,  pouvait  porter ce symbole.

Ne connaissant pas mon interlocuteur, je n'ai pas poursuivi la conversation. Mais j'avais à l'esprit de grands personnages associés à la fleur de Lys, comme St Joseph,  Ste Philomène, Ste Jeanne d'Arc, St Louis(je profite ici pour féliciter Carole et Jérome pour la naissance de Louis leur petit neuvième:il est superbe.)DSC03421___Copie

et surtout Celle qui incarne par excellence la pureté: la Sainte Vierge.

STE_MARIE

"Comme un lis au milieu des épines, telle est ma Dame au milieu des lis"(Cant,2,2).

En ce jour de l'Annonciation:

Laudamus te, Notre Dame des Lys.

Effectivement, la fleur de Lys prendra d'abord une valeur christologique, avec des représentations du Christ au milieu de Lys. Ensuite la représentation de la sainte Vierge avec des lys, symboles de virginité et de pureté, apparaîtra.

A la maison aussi, nous aimons les fleurs de Lys  . Ma confection à moi en est d'ailleurs assez industrielle...

MAMAN2

IMGP3996

Mais avec mes grandes filles nous nous sommes posées la question à savoir "pourquoi la fleur de Lys devint le symbole de la royauté?" Et voici le résultat de mes recherches que je partage avec vous :

 

Une fleur de lis (Lilium) royale

La fleur de lis mariale est donc devenue courante sur les monnaies des évêques et les sceaux des chapitres aux XI-XIIe siècles. Mais à cette époque ce motif floral, employé par divers rois d'Occident, n'a pas encore de lien privilégié avec la monarchie française. Ce lien s'est créé sous l'influence de Suger et de Saint Bernard qui, vouant une dévotion à la Vierge, se sont efforcés de placer le royaume de France sous sa protection. Les rois capétiens Louis VI et Louis VII ont ainsi introduit la fleur de lis mariale dans la symbolique du pouvoir royal.  C'est ensuite seulement qu'apparaîtra la première fleur de lis sur un sceau royal français, en 1180 sur un sceau de Philippe Auguste, puis en 1211 sur l'écu du prince Louis, futur Louis VIII (d'après un sceau le figurant). Ce n'est que lors du sacre de Philippe Auguste ou dans la deuxième moitié de son règne que la fleur de lis prend place dans les armoiries royales, sous la forme de l'écu d'azur semé de fleurs de lis d'or. Ces fleurs de lis (d'origine mariale donc divine) sur fond d'azur (Céleste, encore) mettent en scène l'origine et le caractère sacré, divin, céleste de la mission de la monarchie française. Jusqu'à Charles V les fleurs de lis royales sont représentées en semé, une structure constellée, cosmique alors associé à l'idée de sacré. Ultime coup de force, alors que les autres rois occidentaux sont sacrés revêtus d'un manteau semé d'étoiles, croissants ou autres symboles cosmiques, le roi de France peut être sacré revêtu de ses propres armoiries : Ultime lien privilégié unissant le roi de France au ciel !

Enfin, je terminerai cet article en le dédiant à  toutes les Marie-Lys et surtout  à notre seconde fille.

MAMAN5

A un peu plus tard...